Cifra Club

Contes Vents Et Marées

Les Ogres de Barback

Cifra: Principal (violão e guitarra)
Selo Cifra Club: esta cifra foi revisada para atender aos critérios oficiais da nossa Equipe de Qualidade.
tom: Am
Am        Am

[Part 1]
C                                G
Sait-on jamais où les vents nous mènent ?
     Am                            Em
Moi, ils sont venus me mettre un matin,
F                     C                  G
Hélas sur la route de Rennes, mauvais destin !

[Part 2]
      C                              G
C'est là-bas que j'ai perdu tous mes biens
      Am                         Em
en trahissant naïvement tous les miens,
     F                                  C              G
mais ne vous l'avais-je pourtant pas prédit, vous mes amis ?

[Part 3]
   C                              G
Cette chanson vous est un peu dédiée,
       Am                           Em
me laissant une chance de me justifier
    F                                    C               G
sur ce temps qui vous fit, d'ailleurs merci, bien des soucis.

[Part 4]
       C                                   G
Preuve quand même que rien n'est jamais perdu,
          Am                                  Em
qu'y a toujours une place pour le traître vaincu,
     F                         C                    G
pour moi l'ami qui jours après jours devint un inconnu.

[Part 5]
      C                                G
Rappellez-vous, c'était y a pas si longtemps,
        Am                      Em
un soir   décidé j'ai changé de camp
F                              C          G
mettant dans le grenier de l'oubli mon utopie.

[Part 6]
        C                           G
Moi, la grande gueule des chemins rebelles,
         Am                         Em
une nuit mes idéaux se sont fait la belle,
     F                            C                     G
pour des yeux marrons des cheveux bruns, bref, pour une belle.

[Part 7]
    C                         G
Qui avait la couleur des promenades,
   Am                           Em
la douce odeur du parfum des grenades,
F                           C            G
qui justifiait son titre de bombe, de grenade.

[Part 8]
      C                            G
Mais, prière, ne lui en voulez pas trop !
       Am                                Em
Autant vrai qu'elle m'ait retourné le cerveau,
   F                               C              G
je fus moi-même juge, condamné, coupable, truand, bourreau.

[Part 9]
  C                               G
Enfin donc un soir j'ai changé de peau,
         Am                               Em
j'ai mis une belle écharpe, des gants, un chapeau,
F                               C          G
et malheureux j'ai consciemment perdu la mémoire.

[Part 10]
          C                          G
J'ai pris le ticket pour le triste bateau,
      Am                          Em
celui qui vous dérive au fil de l'eau
F                              C                 G
et vous mène peu à peu dans un bien triste brouillard.

[Part 11]
     C                            G
J'ai pas fait semblant de toucher le fond,
          Am                           Em
bien sûr,   j'ai pris l'alcool pour compagnon,
      F                              C            G
juste à gauche de la nuit les poches pleines de hasard.

[Part 12]
          C                        G
J'ai joué le rôle de pilier de comptoir,
       Am                           Em
l'alcoolique de service des fins de bars,
F                                C                     G
celui qui traîne, ment et mendie deux ou trois coups à boire.

[Part 13]
        C                       G
C'était Fredo, le rigolo du quartier,
   Am                             Em
le gentilhomme, le brave, le bien aimé,
F                                    C                 G
celui qui a toujours le sourire mais qui nous fait pitié.

[Part 14]
   C                             G
Et un soir un homme m'a sauvé la vie,
        Am                              Em
c'était pas Jésus, c'était pas Dieu, pardi !
      F                             C              G
Juste un homme de passage qui avait bien vécu : un sage.

[Part 15]
C                                 G
Il connaissait mon prénom, quel hasard !
     Am                                Em
Puis il m'a dit : "Je t'échange une histoire
F                        C              G
contre ta liberté" assurément j'ai accepté !

[Part 16]
   C                             G
Et j'ai mis du temps à me rendre compte
           Am                          Em
que, comme m'a dit ce sage à la fin du conte,
      F                                   C                G
quand t'as touché le fond du fond soit tu crèves soit tu remontes.

[Part 17]
C                          G
J'ai pris la meilleure solution,
 Am                          Em
abandonnant toutes mes ambitions,
F                                    C             G
celle qui un beau matin au coin d'la gueule vous insulte.

[Part 18]
C                          G
Celle qui au fil des expériences,
     Am                           Em
du vécu des atouts des vues de sa science,
F                                 C        G
celle qui sans prévenir vous fait devenir adulte.

[Part 19]
   C                          G
Et le pire le comble de cette fin sombre,
     Am                     Em
m'en revenant du pays des décombres,
F                          C         G
tous mes amis avaient également disparu.

[Part 20]
     C                         G
J'ai bien eu du mal à les reconnaître,
      Am                            Em
dû au sérieux de leurs tristes yeux peut-être,
   F                               C        G      N.C.
je me suis aperçu qu'ils l'étaient tous devenus.

[Outro 1]
N.C.
Alors...
C                                E
Sait-on jamais où les vents nous mènent ?
Am                     G
Moi, ils sont venus me mettre un matin.
C                                E
Sait-on jamais où les vents nous mènent ?
        Am           G
Moi ils se sont bien moqués de ma peine.

[Outro 2]
C                                E
Sait-on jamais où les vents nous mènent ?
         Am         G
Moi, ils sont venus me prendre un matin.
C                           E
Sait-on jamais où les vents nous mènent ?
         Am           G
Moi, ils se sont bien moqués de ma peine !

[Outro 3]
C        E        Am        G
C        E        Am        G
C        E        Am        G
C        E        Am        G

C        E        Am        G
C        E        Am        G
C        E        Am        G
C        E        Am        G
Outros vídeos desta música
    5 exibições
      • ½ Tom
      • Am
      • Bbm
      • Bm
      • Cm
      • C#m
      • Dm
      • Ebm
      • Em
      • Fm
      • F#m
      • Gm
      • G#m
    • Adicionar à lista

    Afinação da cifra

    Afinador online

      0 comentários

      Ver todos os comentários

      Entre para o Cifra Club PRO

      Tenha acesso a benefícios exclusivos no App e no Site

      • Chega de anúncios

      • Badges exclusivas

      • Mais recursos no app do Afinador

      • Atendimento Prioritário

      • Aumente seu limite de lista

      • Ajude a produzir mais conteúdo

      Cifra Club Pro

      Aproveite o Cifra Club com benefícios exclusivos e sem anúncios
      Cifra Club Pro
      Aproveite o Cifra Club com benefícios exclusivos e sem anúncios
      Ops (: Contenido disponible sólo en portugués.
      OK